Michel MATTEI.


Cher chercheur de têtes,

 

Je n'ai pas fait ce site pour t'être utile.

Je ne me présenterai donc pas plus que ces quelques lignes. A toi de fouiller dans le Ouaib pour voir comment je cherche, professionnellement, mais aussi personnellement, à réconcilier l'homme avec sa planète (rien que ça !).

 

Ne me confonds pas avec mon cousin, Jean-Michel, qui truste les premières pages de Gogole. Tu trouveras peut-être aussi un berger Corse,  ou quel qu’autre homonyme...

 

Ce mini-site, c'est surtout pour moi une sorte de pense-bête photo où je glisse celles que j'aime bien et pour qu'à la prochaine occasion, je fasse mieux.

Pour ceux qui me connaissent, plus ou moins intimement, c'est une façon de comprendre la raison de mes nombreux arrêts lors des balades qui peuvent parfois être (bien) longues.

 

Si en plus ce site peut être utile ou agréable à d'autres butineurs, arrivés au hasard ou recommandés par je ne sais qui, tant mieux.

 

 


Coté matos :

 

- Mon bon "vieux" D300 de chez Nikon se voit doublé par un jeunot, le D750, pour voir en plus grand grâce à son capteur plein format. Comme j'aime jouer avec les faibles luminosités, j'apprécie la différence ! Pour l'habiller, un "vieux" caillou mais à bonne qualité optique le Sigma 28-70/2,8 qui ornait feu F80 (ça nous rajeunit pas !). Presque aussi vieux (et acheté d'occas) le 80-200 /2.8 pour des portraits de mes filles aux p'tits oignons ! Enfin, pour voir large, le superbe zoom 15-30 / 2.8 de Tamron, avec ouverture constante et stabilisation : parfait pour les photons qui jouent à cache-cache à la tombée de la nuit !

 

- Quant au Sigma 120-400/3,5-5,6, utilisé comme « diminueur » de distance avec le D300 (et obtenir la focale de mon rêve de gosse : avoir un 600mm pour shooter les ziozio sur la mangeoire...), il retrouve son format d'origine : là encore, il montre ses limites optiques avec le capteur plus exigeant du D750... du coup, il est remplacé par le 200-500mm de Nikon, un bien beau caillou au piqué

Of course, j'utilise toujours le D300 et son format APS-C  avec le Nikon 16-85/3,5-5,6 comme objo au quotidien .

 

- Pour remplacer mon Nikon 105mm Micro-nikkor  volé en 2015 en Auvergne (avec le peu regretté D 610...) une autre optique Sigma : le 150 macro ... Exceptionnel !

 

Du côté des compacts, le dernier en date : Olympus TG-3, étanche à 15 m avec GPS et d'autres gadgets...

 

Sans oublier le LUMIX FZ-1000, superbe bridge à grand capteur signé Panasonic qui permet de partir léger grâce à son zoom 25-400. Certes, on est assez vite bridé, mais quand on explore bien les possibilités de la bête, même en macro, c'est bien sympa !

 

Enfin, et finalement pas des moindres... mon téléphone. Si si, avec un capteur de 8 Mpix et une bonne qualité optique, les photos de mon Galaxy note 2 sont pas mauvaises du tout (tant qu'il y a de la lumière!). Et les multiples appli photo permettent des effets sympa, voire même – je lâche le mot – esthétiques !