La photo nature, mes premiers amours...


Que de temps passé à l'adolescence derrière la fenêtre à guetter les zioziaux au poste de nourrissage ! Merci papa de m'avoir prêté ton Pentax ME (et d'avoir payé de la pelloche pour y voir surtout des plumes floues !)

 

Depuis, j'espère avoir fait quelques progrès... même s'ils auraient pû être plus spectaculaires si on considère les années écoulées (25 !) .


 

5 galeries rassemblent des photos dont les sujets sont classés par leur caractéristique prinicpale qui joue le mieux avec les photons !

 

Allergie aux plumes ?  Vaut mieux pas s'approcher trop près... ça tombe bien, ces bestioles sont en général plutôt farouches !

A poil !

Enfin, plutôt à poils...

Sauvages ou domestiqués, peu importe, les photons ne font pas la différence pour renvoyer l'éclat soyeux du poil.

 

Elitres ou exo-squelette, la chitine se prête à de multiples situations photographiques.

 

Que la peau soit lisse ou écaillée, les reflets et couleurs sont variées.

 

Photons mis au vert ou en bouquets multicolores