Chevreuils d'automne

La lumière est belle, les feuillages aussi et les chevreuils sympas... autant d'arguments pour passer par le Véron en allant bosser avec l'appareil prêt à sortir le museau par la fenêtre.

faune forestière

Le brame est-il fini ?

Cette année, j'ai raté le coche. Enfin, presque.

En cette belle et chaude matinée, dernière tentative : un renard en chasse dans le fossé m’accueille ! Il fait encore nuit, mais il a la bonne idée de rester dans le faisceau des phares à 3m de la voiture. Juste le temps de baisser la vitre, de m'appuyer sur le rétro. 1/2 s de pose à environ 200mm et c'est net (à 3200 iso).

 

Mais pas un raire.

Et un vent orienté sud qui m'empêche d'aller à mon coin habituel. Tant pis, petite balade photo improvisée dans la futaie. Le soleil perce la canopée. L'occasion d'éclairer une chevrette avec son chevrillard.

 

Petit crochet par les grands pare-feux et... un jeune cerf broute tranquillement.

C'est bien le signe que l’excitation du rut est terminée.

Nuit agitée...


0h35 : Alors que la pluie tombe en grosses gouttes, je me résous à ranger le matériel... non sans pointer une dernière fois l'objectif vers l'avant de cette furie nuageuse qui gagne l'horizon depuis le sud touraine. Cadrage approximatif et rapide : on y voit rien et ça commence à mouiller sérieusement !


Coup de bol, alors que jusqu’ici les éclairs jouaient à cache cache avec les rideaux de pluie et les nébulosités, un extra nuageux s'échappe... comme pour me signifier qu'il est temps de rentrer.

 

Voici, par ordre d'arrivée,  les 4 plus belles ambiances saisies en 1h30 de guet...

 

La mirabelle et la mésange

Il était temps de rentrer de vacances si l'on voulait profiter des dernières mirabelles...

Photons d'artifice

Macr'eau

Un dimanche au bord de l'eau, avec son appareil photo, pour faire de la macro...

A quatre pattes dans le jardin

Le temps est (encore) à l'orage... mais pas assez pour courir la campagne à la recherche du coup de foudre !

L'humidité calme les ardeurs des papillons qui cherchent le moindre rayon de soleil pour se sécher les ailes dans les grandes herbes. L'occasion de leur tirer le portrait... et d'en profiter pour repérer d'autres bestioles dont la chitine aux couleurs variées est tout aussi photogénique.

Oiseaux de Belle-Île-en-Mer

Faire le tour de Belle-Île-en-Mer à pied, avec son appareil en bandoulière, c'est lourd, c'est long mais c'est bon car c'est beau... la gente ailée est cependant farouche, et le rythme de la rando ne sied guère à la photo animalière. Voici quand même quelques emplumés croisés le long du sentier du littoral.

Filés de printemps

Les photons printaniers offrent une douce chaleur à la rétine, surtout lorsqu'ils se reflètent sur le feuillage doré du débourrage de peupliers.

Plumes printanières

Pétales printaniers

Même si le soleil est encore timide, les photons sont plus nombreux pour titiller les chloroplastes de de nos plantouses à peine éveillées. Les premières fleurs printanières pointent donc leur pétales pour ponctuer le vert des prairies renaissantes de mauve, de jaune ou autres nuances de blanc.

Autant d'occasion de photos entre deux averses !

Brocard en mue

Un Brocard traverse paisiblement le chemin devant moi. Lorsqu'il approche, un truc me gène car je ne distingue pas bien son œil dans le viseur... Il perd le velours de ses bois qui sont encore ensanglantés ! Pas courant de le voir aussi bien...

La neige vue du haut

Les paysages enneigés de Bréhémont vus du ciel. Les contrastes de la ripisylve sont exacerbés  par  la couche de neige bien collante qui s'est accumulée sur les branches. Un rayon de soleil n'aurait pas été de trop : demain peut-être ?

Enfin la neige !

Neige photogénique... l'occasion de tenter quelques pauses lentes pour obtenir une lumière ouatée où les flocons déchirent le paysage...

Au-dessus de la crue

Janvier 2018, la Vienne fait le yoyo au gré des dépressions atlantiques qui déversent leurs pluies avec application. La seule journée ensoleillée du mois (!) est l'occasion de sortir le drone de son repos hivernal...

Je profite donc de la pause déjeuner : direction l'aval de Saint-Germain sur Vienne, pour admirer le véron inondé. La côte est de 3,5 m à Chinon... mais la Loire gonfle et bloque l'écoulement de son affluent. Pas un poil de vent, l'eau est calme et couleur café au lait. 20 minutes de vol seulement, mais ça valait le coup de se contenter d'un sandwich !

 

0 commentaires

Quelques minutes avant la bascule...

Loire-Vienne d'automne

Faune des rivages méditerranéens

Port-Vendres et Banyuls, côte rocheuse aux nombreux habitats pour animaux au-dessus et au-dessous de la ligne d'eau...

Feux d'artifice

Feux d'artifice des 14 juillet à Saché et 15 juillet 2017 à Azay-le-Rideau. Les photons pétaradants s'en sont donné à coeur joie !

Le parc du château de Saché offre un bel environnement et une espace bien dégagé pour admirer le spectacle.

Le moulin d'Azay est également un beau site pour organiser un spectacle pyrotechnique. Mais les arbres limitent les possibilités de faire des photos... surtout quand on arrive juste à l'heure et que les meilleurs emplacements sont occupés. Et pas de possibilité de déplier le trépied : tout à main levé,  y compris au 1/2 s. Vive le réducteur de vibrations du 15-30 de tamron !

Nouvel épisode orageux

Deux jours de suite ? Les cieux nous gâtent... les photons électrisés sont peu nombreux, mais les ambiances nuageuses bien sympathiques !