ARTICLES AVEC LE TAG : "plumes"



21. décembre 2016
Lorsque des milliers d'étourneaux (10, 20 ou 40 ? que les courageux comptent pour moi...) se donnent rendez-vous pour coucher ensemble, ils s'envoient en l'air pendant une bonne demi-heure et forment un ballet féérique. Puis, par grappes, ils rejoignent la roselière... comme on peut le voir en fin de vidéo, le nuage de plumes diminue alors à vue d’œil.
07. novembre 2016
Partie de pêche sur le port de Montsoreau : les mouettes ont une technique plus agitée que les grandes aigrettes. 1/15 de seconde à main levée avec le zoom 200-500 de Nikon : c'est jouable grâce à la stabilisation !
25. mars 2015
Une foulque sculpte sa trace dans le reflet d'une peupleraie... et amplifie les rides laissées par la bise matinale.
04. juillet 2014
Les foins sont en boule, les mulots ne peuvent plus se planquer sous les herbes sèches, les prédateurs en profitent... Du coup, c'est le moment de s'approcher pour tenter de tirer le portrait de ce rapace courant mais assez farouche : la buse variable.
17. février 2014
Colvert à l'envol : alors qu'il profitait d'une pause sur une barque, il n'a guère aimé le paparazzi qui approchait de lui...
24. mai 2013
En ce beau mois de mai, la Vienne et la Loire font le yoyo, pour le plus grand malheur des sternes qui ne peuvent pas nicher faute de grèves sableuses. Mais les Gardes-Boeufs, eux, se régalent car les grenouilles ne savent plus où donner du coassement. Repoussées sur les bords des routes du Véron, les amphibiens s'exposent au sabre asséré et jaune vif des petits hérons blancs qui, du coup, se laissent approcher assez facilement !
14. mai 2013
Parcourir la Brenne au mois de mai, que ce soit en vélo ou à pied, c'est s'assurer d'un spectacle naturaliste hors norme... Les observatoires publics qui se sont développés cer dernières années offrent de beau belvédères, bien fréquentés par la gente ailée, mais aussi par les photographes en herbe (plus toujours très verts mais en général bien équipés : vivement la retraites !)
01. janvier 2013
Le Père Noël est passé. Il a laissé un magnifique joujou dans mes chaussons: le Nikon D 600. Alors, pour renouer avec les joies (et exigences !) du plein format, je plante l'affut devant le poste de nourrissage des ziozio et cale les hauts zizos sur 1600 pour figer les photons très agités par les mouvements de plumes...
17. septembre 2012
La Loire est légèrement remontée : la flaque que domine le perchoir est plus grande et Martin a plus de mal à pêcher. Du coup, il vient moins souvent... à moins que ce ne soit l'affût placé cette fois-ci à moins de cinq mètres qui l'intimide ? Cela ne l'empêche pas de "pondre" une belle pelote de rejection qui, après avoir eu un peu de mal à remonter, sera éjectée en tournant le dos.
05. septembre 2012
A la recherche de la friture emprisonnée dans la flaque où pêche la famille Pêcheur, quelques aigrettes vadrouillent au soleil couchant.

Afficher plus