Garde boeufs

En ce beau mois de mai, la Vienne et la Loire font le yoyo, pour le plus grand malheur des sternes qui ne peuvent pas nicher faute de grèves sableuses.

 

Mais les Gardes-Boeufs, eux, se régalent car les grenouilles ne savent plus où donner du coassement. Repoussées sur les bords des routes du Véron, les amphibiens s'exposent au sabre asséré et jaune vif des petits hérons blancs qui, du coup, se laissent approcher assez facilement !

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0