Martin... pêcheur bredouille pour ce soir !

La Loire est légèrement remontée : la flaque que domine le perchoir est plus grande et Martin a plus de mal à pêcher. Du coup, il vient moins souvent... à moins que ce ne soit l'affût placé cette fois-ci à moins de cinq mètres qui l'intimide ?

Cela ne l'empêche pas de "pondre" une belle pelote de rejection qui, après avoir eu un peu de mal à remonter, sera éjectée en tournant le dos.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Alain B. (samedi, 15 février 2014 20:20)

    Très belle série pour cet oiseau très photon...génique !