Chevreuils hivernaux

Avec le froid et la rareté de la pitence en sous-bois, les chevreuils sortent du bois. De plus en plus nombreux, j'ai même l'impression qu'ils sont moins farouches, tout du moins dans le bocage du Véron où ils sont habitués à voir circuler les engins à moteur sur les chemins. Du coup, il suffit de baisser la fenêtre, et hop, c'est dans la boîte ! Trop facile... la preuve, la mise à jour de la rubrique "au poils"

Écrire commentaire

Commentaires : 0